Si vous n'utilisez qu'une partie d'un mot pour la recherche, veuillez ajouter une * après la dernière lettre. (Exemple: Neuro *)

Loading Search Results...

Désolé, aucun résultat n a été trouvé pour cette recherche.

Communiqués de presse

22.11.2017

Poursuite de la baisse des taux d’infection du site chirurgical

La tendance à la diminution des taux d'infection s'est maintenue en Suisse. Depuis 2011, les taux d'infection du site chirurgical après appendicectomie, hernie inguinale, bypass gastrique et chirurgie cardiaque affichent une baisse continue significative. C'est ce que montrent les résultats de la période de mesure 2015/2016. En comparaison directe avec la période précédente de 2014/2015, le taux a considérablement diminué pour les bypass gastriques. À la demande de l'ANQ, Swissnoso surveille actuellement l'évolution des infections du site chirurgical après douze types d'intervention chirurgicale.

La période de mesure de 2015/2016 a vu la participation de 162 hôpitaux, cliniques et sites hospitaliers suisses. Dans ce cadre, les données d’environ 55 000 patient-e-s ayant subi une intervention chirurgicale avec ou sans implantation de matériel étranger ont été analysées. La comparaison des chiffres sur plusieurs années permet de constater une diminution statistiquement significative du taux d’infection, tous types d’infection confondus, pour quatre des douze interventions surveillées. L’évolution constatée les années précédentes s’est donc maintenue.

Un programme de surveillance bien établi

Il est probable que cette tendance réjouissante soit une conséquence directe de la surveillance durable et intensive des infections du site chirurgical en Suisse. Les hôpitaux et cliniques participants reçoivent chaque année des rapports individuels. Ces rapports leur permettent de se comparer aux autres institutions, de repérer leur potentiel d’optimisation de manière ciblée et de l’activer.

Les résultats des hôpitaux sont rendu publics et accessible

Pour la première fois, aux côtés des résultats actuels, le taux d’infection du site chirurgical après chirurgie de la colonne vertébrale (avec et sans implantation de matériel étranger) est publié par hôpital. Cette intervention avait été ajoutée ultérieurement dans le catalogue des interventions surveillées. Les personnes intéressées peuvent désormais s’informer plus en détails : l’ensemble des taux de toutes les interventions surveillées peut dorénavant être consulté en ligne par hôpital.

Favoriser la prévention

L’antibioprophylaxie présente elle aussi un potentiel d’amélioration important. Encore aujourd’hui, de nombreux patient-e-s ne reçoivent pas en temps voulu ces mesures préventives. Pour aider les hôpitaux et cliniques à bien mettre en place cette prophylaxie, nous mettons encore plus d’informations à leur disposition. Il devrait être possible, dans un futur proche, de réaliser des comparaisons entre hôpitaux par type d’intervention afin de favoriser la prévention.

Progression de la qualité de la surveillance

La Suisse est exemplaire en ce qui concerne la surveillance des infections du site chirurgical après la sortie de l’hôpital. Swissnoso contrôle également la qualité de la surveillance effectuée sur site par les hôpitaux et cliniques. Cet effort a des effets positifs : entre le premier et le deuxième contrôle effectué par Swissnoso, près des trois quarts des institutions ont amélioré la surveillance des infections du site chirurgical.

Rapport avec taux (graphiques) par hôpital

GLOSSAIRE ANQFermer

GLOSSAIRE ANQ Vers le glossaire complet