Si vous n'utilisez qu'une partie d'un mot pour la recherche, veuillez ajouter une * après la dernière lettre. (Exemple: Neuro *)

Loading Search Results...

Désolé, aucun résultat n a été trouvé pour cette recherche.

Glossaire ANQ

Termes techniques et choses à savoir concernant les mesures de qualité de l’ANQ.
  • AJUSTEMENT AU RISQUE
    Afin de permettre des comparaisons équitables entre hôpitaux et cliniques, les résultats de mesure doivent d'abord être ajustés en fonction des risques. C’est un processus statistique qui filtre les facteurs qui affectent négativement ou positivement le résultat, mais ne peut pas être influencés par les institutions. Par exemple : l’âge des patients, le sexe, le statut d'entrée, le diagnostic, la gravité et le nombre de maladies etc.
  • ALGORITHME
    Procédure précisément définie pour résoudre un problème ou un certain type de problèmes en plusieurs étapes.
  • ANAMNÈSE
    Antécédents d’un-e patient-e en rapport avec ses troubles actuels. L’anamnèse biographique inclut l’ensemble des antécédents.
  • AUTOÉVALUATION
    Évaluation de l’importance des symptômes par les patient-e-s en psychiatrie à l’aide d’un questionnaire BSCL ou HoNOSCA-SR.

    Autoévaluation des patient-e-s de réadaptation à l’aide de différents outils de mesure.
  • AUTRE RÉADAPTATION
    L’ANQ inclut les domaines de réadaptation suivants : les réadaptations gériatrique, interne et oncologique, paraplégiologique, psychosomatique et pédiatrique.
  • BENCHMARKING
    Concept pour la recherche de solutions basées sur les meilleures méthodes et procédures connues, les meilleures pratiques. Il doit conduire une institution à l'excellence en mesurant et en analysant sa qualité de performance par rapport aux meilleurs de sa catégorie ou de son domaine d’activité
  • BICYCLETTE ERGOMÉTRIQUE
    Outil de mesure de la réadaptation cardiaque. Cet ECG à l’effort sert à évaluer la performance physique. Chez un patient présentant une capacité physique suffisante, il peut être utilisé en alternative au test de marche de 6 minutes.
  • BSCL
    Outil de mesure en psychiatrie pour adultes. BSCL signifie : Brief Symptom Checklist. Il s’agit d’un questionnaire d’auto-évaluation de l’importance des symptômes pour les patient-e-s composé de 53 items.
  • CASEMIX
    Composition du collectif de patients traités, par exemple en ce qui concerne la démographie, la répartition des diagnostics, etc.
  • CIRS
    CIRS – Cumulative Illness Rating Scale : Échelle d’évaluation d’un ou plusieurs diagnostics médicaux concomitants à la maladie de base mais distincts (échelle de comorbidité). Les diagnostics sont répartis entre 14 systèmes d’organes, et reçoivent jusqu’à 4 points en fonction de leur degré de gravité.
  • CONTRÔLE DE PLAUSIBILITÉ
    Examen des données pour voir si elles sont raisonnables, compréhensibles et concevables.
  • CRQ – CHRONIC RESPIRATORY QUESTIONNAIRE
    Outil de mesure de la réadaptation pulmonaire chez les patient-e-s souffrant d’une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Le questionnaire est rempli par les patient-e-s. Il produit un score total et 4 scores secondaires dans les domaines de la dyspnée (respiration difficile), de la fatigue, de l’humeur et de la gestion de la maladie, et inclut aussi bien les restrictions fonctionnelles physiques que celles sur le plan émotionnel-psychique. Le questionnaire montre les modifications de la qualité de vie obtenues par la réadaptation.
  • CYCLE PDCA
    Base/outil issu de la gestion qualité. Le cycle PDCA (roue de Deming) décrit les 4 phases successives d’un processus permettant de résoudre un problème :
    <ul>
    <li>P (Plan) pour la recherche et la planification d’une stratégie de résolution de problèmes</li>
    <li>D (Do) pour la mise en œuvre de mesures de résolution du problème</li>
    <li>C (Check) pour la vérification des résultats</li>
    <li>A (Action) : en cas de réussite, le procédé sera standardisé</li>
    </ul>
    Ce processus est répété en continu en vue d’une amélioration permanente.
  • DROPOUT
    La mesure complète n'est pas possible en raison d’une valeur manquante, de l'arrêt imprévu du traitement, de la non-réponse ou de l’absence de réaction. De nombreux dropout diminuent la représentativité d’une mesure/d’une enquête.
  • EBI – INDICE DE BARTHEL ÉTENDU
    Outil de mesure de la réadaptation musculosquelettique, neurologique et autre. Évalue la fonctionnalité dans des domaines importants de la vie quotidienne, selon les observations du personnel de la clinique. L’EBI est en fait une amélioration de l'indice de Barthel avec l'inclusion d'une sous-échelle cognitive.
  • ÉCHELLE DE BRADEN
    Elle est utilisée pour déterminer le risque d'escarre (risque d’apparition de lésions). Elle est composée de 6 items.
  • EFFET PLAFOND
    L’effet produit lorsqu’une répartition est positivement asymétrique, c’est-à-dire quand une majorité des mesures se situent dans la partie supérieure d'une échelle. Dans ce cas, la plupart des mesures sont regroupées autour des valeurs les plus élevées. Par exemple : 90 % atteignent la valeur 5 sur une échelle de 1 à 5.
  • EFM
    Outil de mesure en psychiatrie adulte (fiche de documentation de cas). EFM signifie : Outil d’évaluation de mesures limitatives de liberté.
  • EFM-KJP
    Outil de mesure en psychiatrie enfants et adolescents (fiche de documentation de cas). EFM-KJP signifie : Outil d’évaluation des mesures limitatives de liberté dans le cadre d’une hospitalisation d’enfants et d’adolescents dans une unité psychiatrique.
  • ESCARRE
    Également appelée décubitus. Lésion locale de la peau et des tissus sous-jacents. Dans le cadre des mesures ANQ, les escarres survenues à l’hôpital sont répartis comme suit (classification EPUAP) : Catégorie 1 = érythème persistant ou qui ne blanchit pas, Catégories 2 à 6 = de l’atteinte partielle à la perte tissulaire complète voire de « profondeur inconnue ».
  • ÉTUDE DE COHORTE
    Étude scientifique sur un groupe de personnes (cohorte). Ces personnes ont des caractéristiques communes (mêmes maladies/phénomènes de soins) à l’inclusion dans l’étude. L’évolution de la santé, en général l’évolution de la maladie, y est étudiée au fil du temps.
  • ÉVALUATION
    Examen et évaluation conforme à la situation et dans les règles de l’art.
  • ÉVALUATION DE TIERS
    Évaluation tierce de l’importance des symptômes des patient-e-s en psychiatrie par les soignants responsables du cas à l’aide des questionnaires HoNOS ou HoNOSCA.
    Évaluation tierce de patient-e-s en réadaptation par le personnel soignant à l’aide de différents outils de mesure.
  • FEELING THERMOMÈTRE
    Outil de mesure de la réadaptation pulmonaire. Les patient-e-s évaluent leur propre état physique à l’aide d’une échelle analogique visuelle en forme de thermomètre.
  • FIABILITÉ
    Désigne la sûreté, la précision d'un outil de mesure. Par exemple, on dit qu'un outil est fiable s'il montre le même résultat lors des mesures répétées. Les critères de qualité utilisés sont des mesures statistiques telles que l'écart-type ou la variance.
  • FIM
    FIM® – Functional Independence Measure : Outil de mesure de la réadaptation musculosquelettique, neurologique et autre. Répertorie, à l’aide de 18 items, la fonctionnalité des patient-e-s dans des domaines importants de la vie quotidienne, selon les observations du personnel clinique.
  • HONOS
    Outil de mesure en psychiatrie pour adultes. HoNOS signifie : Health of the Nation Outcomes Scale. Il s’agit d’une fiche d’évaluation tierce de l’importance des symptômes par les soignants responsables du cas, et composée au total de 12 items.
  • HONOSCA
    Outil de mesure en psychiatrie chez l’enfant et l’adolescent. HoNOSCA signifie : Health of the Nation Outcomes Scale for Children and Adolescents. Il s’agit d’une fiche d’évaluation tierce de l’importance des symptômes par les soignants responsables du cas, et composée au total de 13 items.
  • HONOSCA-SR
    Outil de mesure en psychiatrie chez l’enfant et l’adolescent. HoNOSCA-SR signifie : Health of the Nation Scale for Children and Adolescents Self-Rated Form. Il s’agit d’un questionnaire d’auto-évaluation de l’importance des symptômes par les patient-e-s composé de 13 items.
  • IMPORTANCE DES SYMPTÔMES
    Indicateur de qualité en psychiatrie hospitalisé. Le degré de sévérité des symptômes est évalué à l’aide d’une échelle, d’une une notation tierce (par le personnel soignant) et d’une auto-évaluation (par le/la patient-e). Le niveau le plus bas traduit l’absence de symptômes, le plus haut niveau décrit un très lourd fardeau en raison des symptômes. Ces classements permettent de mesurer la modification de l’importance des symptômes au fil du déroulement du traitement.
  • INCIDENCE
    Terme technique issu de la statistique médicale. Taux de nouveaux cas apparus dans une population définie au cours d’une période définie.
  • INDICATEUR DE QUALITÉ
    Mesure pour le suivi et l'évaluation de fonctions/performances essentielles. Un indicateur indique les éventuels domaines problématiques et peut provoquer leur analyse, révision et/ou amélioration. Les valeurs mesurées se situent à l’intérieur/l’extérieur d'une plage de référence ou au-dessous/au-dessus d'une valeur de référence.
  • INDICATIONS
    En médecine, on appelle indication la raison de l'utilisation d'une mesure thérapeutique ou diagnostique ou la mesure médicale indiquée pour des signes cliniques spécifiques.
  • INTERVALLE DE CONFIANCE À 95 %
    L’intervalle de confiance à 95 % est un terme venu des statistiques. Il indique une largeur de bande dans laquelle les valeurs réelles se situent avec une probabilité d'erreur de 5 %. Cela signifie, pour faire simple, que les recoupements dans les intervalles de confiance ne peuvent être considérés comme de véritables différences que dans une certaine mesure.
  • KIS
    Système d’information hospitalier.
  • LAMAL
    Loi fédérale sur l’assurance-maladie.
  • MACNEW HEART
    Outil de mesure de la réadaptation cardiaque. Le patient évalue sa qualité de vie liée à la maladie pour les domaines fonctionnels de la qualité de vie physique, émotionnelle et sociale.
  • MÉDIANE
    La valeur située exactement au milieu de la répartition des données. 50 % des valeurs sont toujours inférieures ou égales à la médiane, les autres 50 % sont supérieures à la médiane.
  • MESURE DU RÉSULTAT
    Mesure de la qualité du résultat (selon un critère d’évaluation défini), basée sur un système d'interventions/mesures à un point de départ donné (par exemple, situation de la maladie, phénomène de soins). Dans certains cas, elle est également combinée dans la pratique avec la mesure des indicateurs des processus.
  • MOYENNE
    Moyenne arithmétique des valeurs mesurées.
  • NOSOCOMIAL
    En bref : acquis à l’hôpital. En détail : Toute infection causée par des micro-organismes liés à un séjour à l'hôpital ou à la clinique, indépendamment du fait si cette infection provoque des symptômes de maladie ou non. Le patient doit avoir été infecté à l'hôpital ou à la clinique, ce qui signifie qu’il doit être prouvé qu'il est entré sans infection. Dans la Grèce antique, les « nosocomia » désignaient les pièces des sanatoriums où les malades étaient traités par une cure de sommeil.
  • PARITAIRE
    Signification : égal en nombre, égal en droit, équivalent. Par exemple : coûts supportés de façon paritaire ou groupes composés de façon paritaire.
  • PLACEMENT À DES FINS D’ASSISTANCE
    Le placement à des fins d’assistance (PAFA) est une mesure officielle de la protection des adultes (internement d’une personne contre son gré) pour le traitement ou la prise en charge d'une personne dans une clinique psychiatrique ou toute autre institution en Suisse. Il remplace depuis le 1er janvier 2013 l’hospitalisation sans consentement. En général, disposition prise par l’autorité tutélaire, mais il existe des différences d’un canton à l’autre.
  • PLURIDISCIPLINAIRE
    Utilisation des approches, façons de penser et méthodes de différentes disciplines. Une approche interdisciplinaire ou pluridisciplinaire implique plusieurs disciplines scientifiques indépendantes.
  • POST-OPÉRATOIRE
    Le temps après une opération ou une intervention chirurgicale.
  • PRÉVALENCE
    Terme technique issu de la statistique médicale. Taux (fréquence) de personnes atteintes d'une maladie particulière à un moment donné ou pendant une période donnée, par rapport au nombre de personnes examinées.
    Prévalence ponctuelle : Fréquence d'une maladie à un moment précis (échantillonnage transversal).
    Prévalence périodique : Fréquence d'une maladie pendant une certaine période, qui peut être définie de façons variées, par exemple, un mois, une année, un intervalle de plusieurs années, etc.
  • PROCESSUS D’AMÉLIORATION CONTINUE (PDCA)
    Attitude intérieure des participants, qui imprègne toutes les activités et l'ensemble de l'institution. Le PDCA est mis en œuvre dans un processus continu constitué de petites étapes d'amélioration et dans un travail d'équipe continu. L’objectif est d’avoir un effet aussi durable que possible. Le PDCA est un principe de la gestion qualité.
  • PSEUDONYMISÉ
    La pseudonymisation est une mesure de protection des données qui permet de remplacer toutes les caractéristiques d’identification par un code. Dans sa communication, l’ANQ utilise le mot « pseudonymisé » comme synonyme de « crypté ».
  • PSYCHIATRIE FORENSIQUE
    La psychiatrie forensique est une branche de la psychiatrie compétente pour le traitement, l’évaluation et l’hospitalisation de délinquants atteints d’une maladie psychique.
  • RÉADAPTATION CARDIAQUE
    Traitement des maladies cardiaques et vasculaires.
  • RÉADAPTATION GÉRIATRIQUE
    Traitement de personnes âgées, en général de plus de 70 ans, qui tient particulièrement compte des pathologies multiples.
  • RÉADAPTATION INTERNE
    Destinée aux patient-e-s atteint-e-s de maladies de plusieurs systèmes d'organes, de tumeurs avancées ou de processus compliqués après des interventions chirurgicales majeures.
  • RÉADAPTATION MUSCULOSQUELETTIQUE
    Traitement de la douleur et de la gêne fonctionnelle causée par des lésions du squelette, des articulations ou des muscles.
  • RÉADAPTATION NEUROLOGIQUE
    Traitement des maladies et lésions du système nerveux central et périphérique ou des séquelles de maladies neuromusculaires.
  • RÉADAPTATION ONCOLOGIQUE
    Adaptée aux patient-e-s atteint-e-s d’une tumeur maligne.
  • RÉADAPTATION PARAPLÉGIOLOGIQUE
    Traitement des personnes atteintes d’une paralysie des bras, des jambes et du tronc, généralement causée par un trouble de la moelle épinière et de la queue de cheval (faisceau de racines nerveuses de la moelle épinière).
  • RÉADAPTATION PÉDIATRIQUE
    Traitement des lésions congénitales et acquises chez les nourrissons, les enfants et les adolescents.
  • RÉADAPTATION PSYCHOSOMATIQUE
    Traitement des maladies dans lesquelles les facteurs psychiques jouent un rôle de premier plan.
  • RÉADAPTATION PULMONAIRE
    Traitement des maladies pulmonaires.
  • SOINS AIGUS
    Traitement de maladies aiguës ou d’accidents (somatologie = science du corps humain).
  • SURVEILLANCE SSI
    Programme/module de Swissnoso pour la surveillance des infections du site chirurgical après une intervention chirurgicale en Suisse. Il s’agit de surveiller l’apparition d’une infection du site chirurgical (Surgical Site Infection - SSI).
  • TEST DE MARCHE DE 6 MINUTES
    Outil de mesure de la réadaptation cardiaque et pulmonaire. Il mesure la distance parcourue en autonomie par le ou la patient-e en 6 minutes avec ou sans moyens auxiliaires. La différence en mètres entre l’admission et la sortie reflète l’évolution de la capacité physique grâce à la réadaptation.
  • VALIDATION
    Vérification de la validité des données statistiques, et contrôle de plausibilité. Validation des données : contrôle des saisies par les utilisateurs ou les sources externes de donnée.
  • VALIDITÉ
    La conformité d’un résultat de mesure avec la « vraie » valeur ou les faits réels. La mesure dans laquelle une situation observée reflète la « vraie » situation.

GLOSSAIRE ANQFermer

GLOSSAIRE ANQ Vers le glossaire complet